IRHT-CNRS

Institut de Recherche et d'Histoire des Textes - Centre national de la recherche scientifique
CNRS UPR 841
Direction: 
François Bougard
Référent(s) Biblissima: 
Nicole Bériou
Cyril Masset
Marie-Laure Savoye

Présentation

L’Institut de recherche et d’histoire des textes (I.R.H.T.) est une unité propre de recherche du C.N.R.S. (U.P.R. 841) implantée sur cinq sites (quatre à Paris, un à Orléans). Il compte 80 membres C.N.R.S. (chercheurs, ingénieurs et techniciens statutaires et C.D.D.) et 20 membres associés, au 1er avril 2013. Il est équipé d’une très riche bibliothèque spécialisée. Sa filmothèque, recensée dans la base Medium, contient des reproductions intégrales de plus de 33 000 manuscrits de bibliothèques françaises, environ 26 000 manuscrits de bibliothèques étrangères et 160 000 reproductions en couleur du décor des manuscrits et incunables enluminés.

Filmothèque de l'IRHT, Centre Augustin-Thierry à Orléans
Filmothèque de l'IRHT, Centre Augustin-Thierry à Orléans
Groupe de travail à la Bibliothèque de Saint-Omer
Groupe de travail à la bibliothèque municipale de Saint-Omer

Le laboratoire est un centre de compétences de renommée internationale. Il pratique la recherche fondamentale sur les documents manuscrits médiévaux (sur papyrus, parchemin, papier, ostraca...) et sur les textes écrits sur ces supports dans les principales langues de culture du pourtour méditerranéen, de l’Antiquité à la Renaissance. L’examen des fonds documentaires conduit à la production de répertoires et de catalogues. La recherche privilégie le travail de datation des manuscrits, l’édition critique des textes, l’étude de la transmission des œuvres et des échanges culturels qui l’accompagnent.

Dans le domaine de recherche complexe couvert à l’I.R.H.T., des interlocuteurs compétents peuvent être facilement identifiés et contactés dans les treize sections qui le composent : (1) paléographie ; (2) codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique ; (3) diplomatique ; (4) manuscrits enluminés ; (5) papyrologie ; étude des textes selon la langue de rédaction: (6) hébreu ; (7) grec, copte et syriaque ; (8) arabe ; latin ((9) textes latins ; (10) lexicographie ; (11) pôle des sciences du quadrivium) ; (12) langues romanes ; (13) humanisme. Plusieurs sections ont créé et alimentent des bases de données réputées : Pinakès (manuscrits et textes grecs) ; Jonas (manuscrits et textes en langues romanes) ; Initiale (catalogue de manuscrits enluminés donnant la datation et la bibliographie des manuscrits et l’étude de leurs décors) ; BUDE (prosopographie des humanistes et recensement de leurs œuvres) ; plus récemment, Bibale (histoire de la circulation des textes, reconstitution des collections anciennes de livres manuscrits). Une partie des reproductions photographiques produites à l’I.R.H.T. est consultable dans l’entrepôt numérique de données B.V.M.M. (Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux), en libre accès sur internet depuis le 2 avril 2013. D’autres outils en ligne très spécifiques concernent le comput (Millesimo et Calendoscope) et la liturgie (Initiation aux manuscrits liturgiques, et sur la plateforme d’édition numérique Telma, Catalogue de manuscrits liturgiques médiévaux et modernes).

Manuscrits exposés

La Légende dorée de Jacques de Voragine en français et l’Obituaire de Notre-Dame de Paris

Enluminure tirée du Commentaire des Sentences

Commentaire des Sentences de Pierre Lombard, Troyes, BM, ms. 151, f. 124

Les enquêtes et travaux menés dans le laboratoire associent les compétences de ses chercheurs et ingénieurs de manière transversale : manuscrits de la bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer, manuscrits sinistrés de Chartres, manuscrits de l’ancienne bibliothèque de Clairvaux, manuscrits du collège de Sorbonne… D’importants programmes de recherche sont pilotés à l’I.R.H.T. : bibliothèques médiévales de France [Biblifram], droit musulman pré-moderne, bibliothèques byzantines, œuvres à succès de la littérature romane médiévale, pratique du commentaire des Sentences de Pierre Lombard dans les universités européennes, Europa humanistica, traductions latines d’œuvres vernaculaires, paléographie numérique, etc. Ils font appel à de nombreux partenariats français et internationaux.

L’I.R.H.T. a su développer les procédés les plus modernes de production, stockage et mise à disposition de l’information textuelle et iconographique, en lien constant avec la recherche fondamentale. Il gère la plate-forme d’édition numérique Telma. Il s’est récemment doté d’un pôle numérique en quatre composantes, qui réunissent les compétences indispensables en matière (1) de reproductions photographiques, (2) de support informatique (systèmes et réseau), (3) de développement et interopérabilité, et (4) de publication sur papier ou électronique.

Participation

D’une part, l’I.R.H.T. donne accès, par sa participation au cluster Biblissima, à l’immense quantité de données que contiennent ses bases de données et son entrepôt numérique BVMM, et à celles qu’il ajoutera de manière sélective en puisant dans l’ancienne documentation dont il dispose.

D’autre part, l’I.R.H.T. joue un rôle déterminant dans l’enrichissement des corpus présents dans l’observatoire Biblissima à travers les programmes suivants :

  • Base de données sur la reliure médiévale en concertation avec la BnF
  • Le répertoire des inventaires de bibliothèques byzantines.
  • Les mains d’humanistes.
  • Correspondances de la Renaissance
  • Minimes et Oratoriens.
  • Projet Rabelais, en collaboration avec le CESR
  • Projet Sorbonne
  • Projet Charles V et Charles VI en collaboration avec la BnF
  • Exploration dans les archives départementales en collaboration avec le Ciham pour le projet Bibliothèques médiévales de France

Enfin l’IRHT prend part à des éditions électroniques :

  • Projet Sanderus electronicus en collaboration avec la Bibliothèque Royale de Belgique et  la MRSH de Caen
  • Edition de la Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova... du Mauriste Dom Bernard de Montfaucon en collaboration avec la MRSH de Caen
  • Projet Traditio Hollandrini en concertation avec l’Académie des Sciences de Bavière et l’Académie des Sciences de Pologne
  • Projet Glossae.net et Sermones.net  en collaboration avec le CIHAM et en concertation avec le labex Hastec